• 07Juil

     Destination les monts d’Arée

    Au cœur du Parc Naturel Régional d’Armorique, au centre du Finistère, les Monts d’Arrée offrent une destination touristique de choix. Au cœur d’une nature préservée, ils constituent un des fleurons d’une région qui n’en manque pas.

    Un vieux massif typiquement armoricain.

    Formés de roches anciennes, datant de l’ère secondaire, les paysages des Monts d’Arrée évoquent irrésistiblement les paysages d’Ecosse ou d’Irlande : landes tourmentées, rocs émergeant du sol et végétation caractéristique des pays Celtes.

    Avec moins de quatre cents mètres d’altitude, ce massif érodé n’est pas très élevé, mais il présente toutefois des paysages montagneux. Au cœur du vieux pays breton (le Breizh-Izhel), il est un paysage digne des légendes anciennes.

    Il faut prendre le temps de contempler les jeux de lumière sur la lande, et d’admirer les affleurements rocheux de granit qui semblent, sous les éclairages changeants de nuages défilants, les ruines de quelques châteaux géants des temps anciens.

    Les tourbières parsemées de bruyères et d’ajoncs évoquent les landes parcourues par les preux d’Arthur, et on peut parfois y frissonner à l’évocation de l’Ankou, le moissonneur des âmes dont le repaire, dit-on, est situé à proximité.

    La légende rapporte en effet que les tourbières du Youdig seraient en réalité une des portes de l’enfer ! Les Monts d’Arrée comportent le dernier endroit en Bretagne qui n’a jamais été cultivé, et aujourd’hui préservé : les Rochers du Cragou, auxquels on accède à pied par un sentier botanique.

    Un patrimoine architectural aussi

    Les Monts d’Arrée, c’est aussi un grand nombre de communes qui ont toutes gardées leur identité bretonne profonde, avec une tradition d’accueil et de préservation du patrimoine.

    Les enclos paroissiaux sont à découvrir. Il s’agit d’un ensemble architectural entouré d’un mur, autour d’un calvaire, et comportant une porte monumentale menant au cimetière, le tout entourant l’église du village.

    Aux XVIe et XVIIe siècles, du temps de la prospérité bretonne, chaque village rivalisait avec ses voisins pour construire le plus bel enclos paroissial. Les calvaires, en particulier, font preuve d’une richesse architecturale immense.

    Richement ornés et sculptés, ils comportent de nombreux personnages, et évoquent de manière allégorique des passages de la Bible ou des épisodes de la vie des saints.
    Chaque village a le sien, on peut noter parmi les plus beaux celui de Sizun, et celui de Commana, où l’on peut admirer en outre un retable baroque unique.

    Les Monts d’Arrée proposent aussi la découverte de la chapelle Saint Michel de Brasparts, construite en haut d’un mont, et qui trône solitaire au-dessus de toute la région.

    L’ascension se fait par de nombreuses marches, et arrivé au sommet, on peut par temps clair apercevoir la mer, et le regard embrasse la totalité du panorama.

    Tourisme

    De nombreuses randonnées, à pied ou à bicyclette, mais aussi à cheval, sont possibles dans la région, et les sentiers sont bien balisés, avec des panneaux indicateurs à intervalles réguliers.

    Les amateurs de nature sauvage seront comblés, et les photographes et les peintres trouveront dans les Monts d’Arrée des sources d’inspiration très diversifiées.

     

    Merci à GwinizhDu pour cette vidéo

    http://youtu.be/Ur3QZX7L5P4

     

     

     

6 Comments to Les monts d’Arrée, point culminant de la Bretagne

  • Magnifique…mystérieux…

    • Oui toujours aussi surprenante la Bretagne…quel plaisir de faire partager ma passion…

      • Jean-Paul Elineau dit :

        Joli reportage d’endroit que je connais , la chapelle , pas eu le temps de monter la voir , je l’ais prise de la route avec le lac en contre bas !

        • Bonjour Jean.Paul
          Je te remercie, et la visite de la chapelle ce sera pour une autre fois!
          En outre je te remercie de t’être intéressé à mon site, car comme tu le sais je l’arrêtes définitivement.
          Je te souhaite une belle journée!
          Amicalement

  • Martine D C dit :

    MERCI André, des données particulièrement intéressantes, de très belles photos, mais je ne peux pas visionner la vidéo… dommage !

    • Bonjour Martine,
      Je vous remercie de votre fidélité!
      J’ai à travers ce site pris du plaisir, car vous connaissez mon Amour pour la Bretagne, et j’ai voulu apporter le maximum de détails sur tel ou tel article…certaines personnes , habitant différentes régions de la Bretagne, me disent: Ah , je ne savais pas…je vais aller voir….
      Quant à la vidéo , elle a été supprimée par l’auteur.
      Comme vous le savez j’arrête définitivement mon site…
      Je vous remercie de votre fidélité, et surtout de votre aide, afin que mon site vive!
      Je vous souhaite une excellente journée!
      Amicalement




Paradis sauvage | Mentions Légales