• 21Oct

    folklore breton costumesLorsque l’on parle de folklore breton, surgissent instantanément des images de cornemuse et de biniou. Mais du « capot » au « pardon », il existe bien d’autres manifestations de ce folklore breton très riche, assurément bien plus vivant et médiatisé que dans la plupart des autres régions de l’hexagone. Pour être exact, on devrait d’ailleurs employer le mot folklore au pluriel, car la Bretagne est une mosaïque des micro régions qui possèdent chacune ses traditions populaires propres.
    C’est parti pour une petite revue au son des bagads !

     

    Importance de la musique en Bretagne

    La musique a toujours été pour la Bretagne une forme de résistance et un moyen d’affirmation de l’identité. Si les traditions de la Haute Bretagne ont très peu été mises en valeur, celles de la Basse Bretagne aux courants très riches ont été fortement médiatisées et modernisées à partir des années 1960,  par des artistes comme Alan Stivell suivi de Gilles Servat, contre l’avis des puristes de l’époque.

    Mais en ouvrant la musique bretonne aux influences d’outre-Manche, voire d’outre-Atlantique, avec Manau et d’autres groupes, ils ont réussi à la faire sortir de ses frontières, d’une part et à susciter un véritable tourisme musical d’autre part. Le festival inter celtique de Lorient en est aujourd’hui la vitrine, avec un succès toujours croissant depuis sa création en 1971.

    Traditionnellement, les chants de nature très variée avaient pour vocation d’accompagner les actes de la vie quotidienne : travail, banquets, fêtes religieuses… La « gwerz » narrative d’inspiration mythologique ou épique, où les mots dominent la mélodie, y côtoie le « kan ha diskan » dont les couplets interminables déclamés à deux voix enchantent les festou-noz, et dont le rythme parfois endiablé permet de danser jusqu’au bout de la nuit.

    Si le biniou et la bombarde sont les instruments traditionnels des sonneurs bretons, la cornemuse, la clarinette, la vielle ou la harpe mettent également en valeur les textes poétiques inspirés des contes des anciens .
    La danse est l’élément festif du folklore breton

    Costume typique du folklore Breton musique pour un folklore Breton  des tenues d epoque pour se folklore Breton

    La danse en Bretagne est traditionnellement une activité de plein air, qui clôture les repas lors des événements du village, moissons, pardons, mariages … Elle a été de tout temps un des éléments-clés de la culture bretonne, et assure un ciment très fort entre les membres d’une communauté.

    Pratiquée en couple, mais bien plus souvent en chaînes ou en rondes collectives, elle est très festive et ses pas peuvent être assimilés rapidement … les talons hauts étant vivement déconseillés. N’hésitez pas à vous mêler aux danses lors de vos prochains séjours en Bretagne, et vous trouverez toujours quelqu’un pour vous aider à apprivoiser le rythme.

    Il n’est pas de folklore sans costume

    À chaque région son costume et à chaque costume son origine sociale. Le vêtement traditionnel est en Bretagne une véritable carte d’identité de celle ou de celui qui le porte. Le XIXe siècle et les grands bouleversements de la société qui l’ont accompagné ont permis au costume de trouver toute sa place, et ce n’est qu’après 1914 que son déclin a commencé en liaison avec l’exode rural.

    L’élément symbolique du costume breton est la célèbre coiffe en broderie de coton découpée, ou plutôt devrais-je dire des coiffes, car il en existe plusieurs dizaines différentes. La plus célèbre est la coiffe élevée du Pays Bigouden (qui tire d’ailleurs son nom de la pointe surplombant les anciennes coiffes) mais cornette, marmotte, capot et autres variantes plates ou élevées témoignent de la richesse et de la variété culturelle de la Bretagne. On représente toujours des coiffes blanches, mais il en existe parfois des noires pour le deuil ou le travail.

    Cela n’est qu’un petit aperçu du folklore breton à travers ses éléments les plus connus. Mais qui contribuent chacun dans leur style à conférer une véritable identité bretonne, identité que peu de régions ont réussie à conserver et à faire vivre d’aussi belle manière, parce que la Bretagne se visite, mais se vit aussi !

    La musique de Bretagne est intimement liée à l’histoire et au développement économique de la péninsule

    Merci à Manu pour cette vidéo

    Bretagne

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bretagne

    Tags:

2 Comments to Bretagne folklore breton quand la tradition se perpétue

  • Bonjour,
    Merci pour ce partage.
    Je ne suis jamais allée en Bretagne mais ai toujours rêvé d’y poser pied. Je savais que le folklore y était omniprésent mais ne pensais pas du tout à la musique. Je rêve d’y faire mon mariage. La date est fixée mais encore le lieu. Alors, pourquoi pas ?

    • Merci Julie pour ce commentaire
      Le patrimoine culturel est riche en émotions…et les superbes panoramas qu’offre la Bretagne laisse spectacle inoubliable et attachant!
      Vous pouvez vous inscrire sur ma newsletter en haut à gauche du blog, c’est gratuit ainsi vous recevrez directement mes articles dans votre boite mail…




Paradis sauvage | Mentions Légales