• 01Juil
    l eglise de pleyben la plus belle des eglises des enclos paroissiaux de bretagne

    Les enclos paroissiaux de Bretagne constituent un complexe sculptural unique en France.
    Ceux-ci sont composés d’une enceinte, d’un portail monumental, d’un calvaire, d’une église, et d’un ossuaire…

    Vous ne verrez jamais ce type d’édifice ailleurs qu’en visitant la Bretagne…
    Un peu moins d’une trentaine d’enclos paroissiaux sont érigés sur cette belle région…

    Les plus célèbres se trouvent en Finistère : Saint-Thégonnec,Guimiliau,Lampaul-Guimiliau,Plougonven,Plougastel-Daoulas,Pleyben.
    Ceux-ci sont surtout concentrés sur le Centre Finistère et le Nord Finistère…

    Vous ne pouvez visiter le Finistère sans aller observer les enclos paroissiaux…

    Les enclos paroissiaux de Bretagne….Un peu d’histoire…

    Les enclos paroissiaux, sont apparus au 16 ième siècle, à l’âge d’or de la Bretagne, où l’économie était florissante.
    Les enclos paroissiaux sont les archives des authentiques croyances idéales au bénéfice de l’exaltation spirituelle.

    De nombreux corps de métiers, ont fixé la pierre et le bois de leur marque…
    Vous aimez les vieilles pierres, les sculptures, l’art…Vous serez comblés par tant de monuments aux sculptures, vitraux et tableaux adroitement ciselés.

    Un conseil, adressez-vous à un guide, qui vous contera l’histoire de ces enclos paroissiaux, ainsi vous découvrirez les anecdotes qui ont conduit les notables de ces villages à construire ces magnifiques monuments.

    Le calvaire…
    Celui-ci est un véritable ouvrage de pierre, représentant les différents épisodes de la vie du Christ et de ses apôtres.le calvaire de pleyben, un des plus beaux dans les enclos paroissiaux bretons

    L’ossuaire…
    Vers la fin des années 1700, les gouverneurs de ces villages, décidèrent de bâtir des ossuaires, afin de recevoir les ossements exhumés de l’église!
    Imaginez un instant….les cadavres étaient entassés, au milieu des fidèles…dans l’église…Bonjour les odeurs!

    En 1719, le Parlement de Bretagne interdit l’inhumation dans les églises.

    Il serait prétentieux de ma part de vous donner les détails de chaque monument.
    Je vais partager avec vous les quelques visites que j’ai faites.

    L’enclos paroissial de Pleyben.

    Vous ne pouvez manquer de le voir car il se situe sur votre route.
    Ce qui étonne, dès le premier coup d’oeil, c’est cet admirable Portail de Gloire, appelé aussi “porz ar maro”, la Porte des Morts, celle par laquelle tous les morts de la paroisse entrent.

    De là, se présente à vous un calvaire grandiose, coiffé de moult statues, qui sont à lire de bas en haut, et racontent la vie de Jésus et de ses apôtres…Observez bien les sculptures finement travaillées dans le granit.

    Orgueil de la paroisse, le clocher renaissance domine de ses 48 mètres l’église Saint-Germain…les sujets sculptés sont une oeuvre remarquable par leurs détails.

    Entrons à l’intérieur de l’église, pour découvrir un plafond lambrissé, et plus de 200 personnages sculptés.Et de superbes vitraux…
    Il vous faut quelques heures pour bien apprécier cette visite…

    Marcher, visiter, écouter le guide, prendre des photos, creuse l’estomac…
    Alors je vous conseille de vous restaurer à “La Blanche Hermine”, idéalement situé en face de l’enclos paroissial et du calvaire monumental.

    Ce restaurant offre un choix important de spécialités bretonnes en dehors des éternelles galettes.
    La salle n’est pas très grande mais offre une belle vue sur l’enclos… La potée bretonne est excellente!

    L’enclos paroissial de Guimilliau…

    Sans doute le plus attirant des enclos paroissiaux de Bretagne, notamment pour son calvaire, où plus de 200 personnages représentent des scènes de la Passion du Christ.calvaire de saint thegonnec, un des enclos paroissiaux de bretagne

    Colossal, car les sculpteurs ont rivalisé de talent pour reproduire des scènes chargées d’émotion , que l’on soit croyant ou pas!

    Après cette visite enrichissante, vous pouvez vous restaurer à la crêperie Ar Chupen, juste à côté, un régal pour les yeux et le ventre!
    L’accueil est chaleureux et le service impeccable, mais je vous conseille de réserver votre place, car les plats proposés sont excellents.
    La galette au blé noir est un pur délice!

    L’enclos paroissial de Saint-Thegonnec

    Ce village possède un magnifique enclos paroissial, fleuron du patrimoine breton par son caractère monumental.
    La chapelle-ossuaire, et l’église sont les pièces maîtresses de ce riche ensemble des 16iéme et 17 ième siécles.

    Il faut descendre quelques marches dans la chapelle-ossuaire, pour admirer cette oeuvre où l’on peut remarquer que tous les regards convergent vers la face du Christ.tableau dans ossuaire de guimilliau, faisant partie des enclos paroissiaux de bretagne
    Dans les niches de l’église vous observerez des statues de Saint-Jean et Saint Nicolas.

    A l’intérieur, la chaire est l’un des chefs-d’oeuvre de la sculpture bretonne.
    L’intérieur de l’église et également remarquable..En plus de magnifiques retables baroques, on y trouve des fonts baptismaux surmontés d’un dais en bois sculpté, un vitrail de la crucifixion daté de 1599, une chaire et des orgues finement sculptées.

    Pour aiguiser vos papilles je vous conseille…”La Crêperie Steredenn”, où l’accueil et le service sont impeccables .Le décor est ” typique Breizh”. D’excellentes galettes et crêpes bien garnies vous seront servies à des prix raisonnables!

    Quelque soit l’enclos paroissial, il y a des différences entre chacun d’eux…Il faut se rendre sur place pour les découvrir…

    A un moment où certains s’interrogent sur nos racines, admirer ces enclos paroissiaux, chefs-d’oeuvre de l’art religieux breton,permet d’illustrer l’importance et le rôle de la religion à l’époque…!

    N’hésitez pas à visiter les enclos paroissiaux, lorsque vous passerez dans le Finistère, vous serez bien étonnés de ces merveilles architecturales de l’art religieux breton, qui attirent chaque année plusieurs dizaines de milliers de visiteurs!

    P.S. Je vous souhaite à toutes et à tous de passer de belles et reposantes vacances, où que vous soyez!

8 Comments to Les enclos paroissiaux de Bretagne, fleuron de l’art religieux breton!

  • Bravo pour cet exposé très pédagogique et didactique.Les enclos sont rarement présentés dans leur ensemble et les motifs de rivalité liés à la prospérité générée par le commerce du lin.

    Il reste à souhaiter que le retour de cette culture emblématique amène à nouveau la prospérité en Bretagne !

    • Votre guide breton dit :

      Bonjour Antoine.
      Tout d’abord, je vous remercie pour vos encouragements!
      Il est à souhaiter que la prospérité revienne en Bretagne !
      Bel après midi!

  • Cassany Jean-François dit :

    Nous avons en Bretagne un Patrimoine unique!! Sachons le préserver et bien sûr le visiter… Merci André!

    • Votre guide breton dit :

      Bonjour Jean-François.
      Un simple constat: je ne connais pas de région aussi riche en patrimoine religieux…C’est un plaisir d’observer tous ces monuments!
      Bel après midi!

  • Nicolas maryvonne dit :

    merci pour retour aux sources ! j’avais oublié combien les bretons étaient religieux autrefois !
    amitiés

    • Votre guide breton dit :

      Bonjour Maryvonne.
      Les Bretons, on t de tous temps gardés, cette ferveur religieuse!
      Il suffit de voir les nombreux pardons, à travers toute la Bretagne!
      Bel après midi

  • Martine DC dit :

    Bonsoir André et merci pour cette visite enrichissante, j’ai beaucoup aimé l’ oeuvre où l’on peut remarquer que tous ces regards qui convergent vers la face du Christ, c’est une splendeur !
    La vidéo nous présente aussi de superbes œuvres.
    MERCI encore 🙂

    • Votre guide breton dit :

      Bonjour Martine.
      Merci pour votre commentaire!
      Bel après midi!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




Paradis sauvage | Mentions Légales